Promouvoir l’éthique de la coopération, c’est:

Plaider en faveur du facteur humain dans les grands enjeux mondiaux comme:

  • La lutte contre la pauvreté

  • La gestion de l’environnement

  • Le développement durable

  • Les relations bilatérales et multilatérales

 

 

 

Etudes du terrain

Cet axe permet de mieux réaliser notre mission à partir des situations connues et documentées, à partir d’une bonne connaissance de terrain. La proximité et une relation respectueuse avec nos interlocuteurs sont pour nous indispensables pour une coopération équilibrée, un partenariat esponsable et un développement éclairé. Nous mettons en avant les principes de la reconnaissance, de la responsabilité, de la bienveillance et le principe de la bienfaisance.

 

La recherche

La recherche constitue le nerf stratégique de l’ACECI. C’est pourquoi le travail du réseau des experts est une priorité. Nos chercheurs travaillent sur des questions et sujets précis en rapport avec l’éthique de la coopération. L’ACECI se veut le pont entre le milieu académique et les divers milieux oeuvrant dans la coopération Nord/Sud.

 

Formation

Se former pour mieux coopérer : au Nord comme au Sud, la formation répond à un besoin réel.

Renforcer les connaissances pour mieux comprendre les enjeux d’intérêts réciproques.

S’enrichir d’expériences des autres.

Développer le sens de la responsabilité envers les sociétés humaines.

 

Information

Sensibiliser à travers l’information, mieux s’informer pour mieux agir.

L’ACECI se positionne comme un carrefour d’informations pour mieux réaliser sa mission, servir ses collaborateur, initier un dialogue authentique entre les acteurs du Nord et ceux du Sud.

L’ACECI est connectée sur le monde, à l’actualité politique, scientifique, économique, culturelle et sociale. Tous les domaines et thèmes relatifs à l’éthique de la coopération sont surveillés puis relayer sur notre site.

L’information passe aussi à travers le suivi des conventions et déclarations internationales telles que la Déclaration de Paris, lesObjectifs du millénaire pour le développement, le Pacte des Nations Unies sur les droits économiques et sociaux-culturels, etc.

L’ACECI se veut le pont entre le Nord et le Sud.

Nos collaborateurs-cibles sont :

  • les organisations des sociétés civiles au Nord et au Sud

  • les entreprises privées du Nord faisant affaires avec le Sud

  • les entreprises privées et para-publiques du Sud

  • les institutions gouvernementales

  • les institutions para- et intergouvernementales

  • les institutuins internationales

  • les institutions universitaires au Nord et au Sud

  • les fondations caritatives

  • les médias